Par Maxime Pasture 

IWC

 

Portugieser Tourbillon Rétrograde Chrono

2 modèles limités à 50 exemplaires

IWC a présenté des modèles assez dingues cette année. Dans la collection Portugieser, citons notamment la Yacht Club Lunes et Marées. Mais notre coup de cœur va vers le Tourbillon Rétrograde Chronographe. Problème : il n’y en aura que 100 dans le monde !

La Portugieser Yacht Club Lune & Marées est le premier garde-temps IWC à arborer le tout nouvel indicateur de marées. Un compteur à 6h indique les heures auxquelles sont prévues la prochaine marée haute et la prochaine marée basse. L’affichage des doubles phases de lune à 12h a été remanié pour signaler les vives-eaux et les mortes-eaux et fournir ainsi une indication sur l’intensité des marées à venir. Les marées de vives-eaux qui impliquent un niveau d’eau particulièrement élevé se produisent à chaque pleine lune et nouvelle lune. À l’intérieur de ce boîtier de 44 mm se cache un bel exploit technique : l’affichage fonctionne de façon fiable sur toutes les côtes enregistrant deux marées hautes et deux marées basses de même intensité chaque jour et en théorie, l’écart ne serait que de 10 minutes en 100 ans ! Prix : 35.400 €. 

Si vous voulez faire dans l’exclusivité, nous avons mieux : un tourbillon minutes volant à admirer à 6h, avec une date rétrograde à 9h et un chronographe flyback. Selon nous, on n’est pas loin du mélange parfait entre élégance, lisibilité (le cadran n’est pas trop chargé) et technique de haut vol. Ce modèle est décliné en deux versions, malheureusement toutes deux limitées à 50 exemplaires. L’une possède un boîtier (43,5 mm) en Armor Gold® 18 carats et un cadran bleu qui reprend les codes stylistiques d’inspiration maritime des Éditions Boutique (105.000 francs suisses). L’Armor Gold® est un nouveau matériau qui offre une dureté nettement supérieure à celle des alliages traditionnels d’or rouge grâce à l’amélioration de sa microstructure. La seconde version proposée est en platine (123.000 francs suisses).