Un proto Maserati MC20 en l'honneur de

Stirling Moss

Par Red Racing Green

Un prototype de la Maserati MC20, la nouvelle supercar de Maserati, rend hommage à Sir Stirling Moss, l'as britannique de la course automobile décédé le 12 avril dernier à l'âge de 90 ans.

Le design utilisé pour ce prototype est tiré de la Maserati Eldorado, la monoplace emblématique conduite pour la première fois à Monza en 1958 par Stirling Moss lui-même, lors du "Trofeo dei due Mondi" (la Course des deux Mondes).

La marque au Trident a choisi la date du 13 mai pour dévoiler ces images et se remémorer le grand pilote britannique, car il ne fait aucun doute que sa victoire au Grand Prix de F1 de Monaco le 13 mai 1956, au volant de la Maserati 250F, se distingue particulièrement parmi les nombreux trophées de la collection du champion. Ce fut une victoire retentissante, puisque Moss a mené la course du premier au dernier des 100 tours du sinueux et exigeant tracé de Monaco. Le triomphe monégasque de Maserati avait alors été complété par la troisième place, également sur une 250F, du pilote français Jean Behra.
 
Avec ses 16 victoires en 66 départs en Grand Prix de Formule 1, Moss est l'un des pilotes les plus victorieux en GP à n'avoir jamais remporté le titre mondial. Il est passé tout près de la couronne à plus d'une occasion, terminant à la deuxième place à quatre reprises, et à la troisième place dans trois autres championnats. Ainsi, il avait été surnommé le "roi (ou le champion) sans couronne". Pendant la saison 1956 et lors de quelques courses de 1957, Moss a piloté une Maserati 250F ("sa favorite", comme il le rappelait souvent), battu seulement par Juan Manuel Fangio. 

Avec ce prototype MC20 portant la "signature" de Stirling Moss, Maserati souhaite commémorer l'un des plus grands noms des annales du sport automobile mondial, ayant lui-même écrit quelques-unes des plus belles pages de sa propre histoire. La liste des Maserati conduites par le pilote britannique comprend également la Tipo 60 Birdcage, la Tipo 61 et la 300 S.
 
Le choix d'un prototype de la MC20 dédié à la mémoire de Sir Stirling n'est pas un hasard : à travers ce modèle, la marque au Trident entend souligner sa vocation sportive, et surtout retrouver une place au premier plan sur les circuits et en sport automobile, après le dernier championnat du monde remporté en 2010 avec une autre voiture extraordinaire, la MC12.
 
L'arrivée de la MC20 est un événement important pour l'entreprise de Modène, non seulement en raison du retour à la compétition automobile, mais aussi parce qu'elle sera la première voiture à adopter un nouveau moteur conçu, développé et produit à 100 % par Maserati elle-même.